Space tour — Rayonner parmi les étoiles 1/5

Étude de cas du projet iLab

Thème facile ≠ projet facile

Depuis toujours, l’homme est fasciné par l’espace. Il s’agissait au début, de simples et énigmatiques pointes de lumière dans le ciel : chaque peuple avait son interprétation du ciel et des mystères qu’il recelait. Bien plus tard, il deviendra un réel défi pour l’humanité pour parvenir à se poser sur la Lune. La conquête spatiale ne cesse d’évoluer. Chaque jour est un pas de plus pour l’homme vers la compréhension de cette étendue cosmique. L’espace est un sujet fort convoité pour les enfants. On pourrait croire que c’est un thème facile car déjà fort exploité. Ce n’est pas tout de choisir un thème facile. Justement, il va falloir faire attention à ne pas tomber dans un projet trop peu original.

Pistes et réflexions

L’échelle de notre univers

L’espace, non seulement est-il gargantuesque (si pas infini), la quantité de sujets qui en traitent est tout aussi abondante. Parler de la grandeur de l’espace nous a semblé être une chose intéressante à aborder, en plus d’avoir eu l’approbation des professeurs. Une piste pourrait être d’éduquer l’enfant sur l’échelle de notre univers.

L’espace au passé, au présent, au futur

Notre vision de l’espace, ce vide intersidéral immuable, a fortement évoluée au fil du temps. Il pourrait être intéressant de suivre cette piste et se concentrer sur notre relation envers l’univers plutôt que de d’entreprendre un voyage interstellaire.

Les trous noirs, blanc, de ver

La théorie de la relativité est un sujet peu abordé pour les jeunes enfants car jugé trop complexe à appréhender. Pourquoi ne pas le vulgariser et le rendre accessible à tous.tes? Ainsi, nous pourrions aussi évoquer les trous noirs, blancs, voire les trous de vers. Ils fascinent les scientifiques de ce monde, alors pourquoi pas les enfants ?

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_blanc

Technologies évoquées

Il faut réussir à attirer l’attention de l’enfant. Pour cela, utiliser une technologie particulière pourrait être un atout. Plusieurs idées nous sont venues à l’esprit. La technologie utilisée pourrait aussi être une manière de rendre l’expérience plus ludique.

Un hologramme

source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/03/27/on-a-teste-pour-vous-l-hologramme-fait-maison-en-dix-minutes-chrono_4602295_4408996.html

Le vidéo-mapping

Le vidéo-mapping est une autre solution envisageable. Utiliser des projecteurs pour afficher un autre type d’hologramme, possédant une meilleure fidélité et qui ne dépend pas de l’orientation et de la position de l’observateur pourrait s’avérer avantageux.

La réalité augmentée

Avec des jeux comme Pokémon™ GO, on ne présente plus la technologie de réalité augmentée. Celle-ci pourrait permettre à l’enfant de lui même bouger l’environnement qui l’entoure pour un maximum d’interactivité et d’immersion. Après plusieurs heures de recherches, nous sommes parvenus à trouver une bibliothèque web de réalité augmentée. AR.js est une librairie crée par @jeromeetienne et maintenue par @nicolocarpignoli. Celle-ci permettrait d’afficher en réalité augmentée un objet 3D à l’aide d’un marqueur.

source : http://marketing-digital.audencia.com/realite-augmentee-role-marques/

Probably busy creating unmeaningful design experience…

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.