Retour à la réalité — TFE

Contenu où es-tu

Un retour à la réalité était nécessaire. J’ai dû me rendre à l’évidence qu’il n’est pas possible de laisser l’aléatoire en toute liberté, il faut définir un champ d’action et jouer avec ses limites. J’ai passé ces dernières semaines à coder l’algorithme de génération. Une palette de couleurs se génère, une police est choisie selon une sélection définie et des marges sont déterminées aléatoirement. Après avoir fini tout ça, il me restait à générer le contenu. En arriver là m’a fait réfléchir sur le contenu que je souhaitais mettre dans mon projet. Initialement, l’idée était de le générer aléatoirement afin d’avoir un site totalement génératif. Je pourrais choisir de définir cela comme une œuvre générative et m’arrêter la. Toutefois, ce n’est pas la direction que j’ai envie de prendre avec mon projet. Un entretien avec l’un de mes professeurs a souligné le problème sous-jacent. Faire de l’aléatoire et uniquement de l’aléatoire rends un résultat imprévisible qui peut mener à quelque chose qui ne ressemble à rien. Tout d’abord, c’est un peu facile de se cacher derrière l’aléatoire pour justifier un résultat moche. Ensuite, je suis moins motivé à l’idée d’une œuvre expérimentale. L’autre possibilité était d’accepter de définir l’aléatoire, ou plutôt de mieux l’aléatoire. Sans vraiment m’en rendre compte, je contrôlais déjà l’aléatoire en ne proposant qu’une palette de couleurs ou qu’une certaine sélection de police. Lors de ce même entretien, le professeur m’a parlé d’un portfolio qui pouvait être modifié dans son apparence. Cela m’a rappelé l’idée que j’avais eu. J’ai donc décidé de créer un portfolio génératif, une idée que j’avais déjà eu auparavant.

MVP

Cette deuxième présentation était quelque peu particulière. Ce n’est pas moi qui aie présenté mon MVP mais quelqu’un d’autre. La présentation devait contenir les impressions de la personne qui l’essayait, l’expérience utilisateur. Ma première peur était que l’on ne comprenne pas de quoi il s’agit. Durant la présentation de mon projet, j’ai rapidement été rassuré par l’attrait qu’il portait à mon projet. Trouvant l’idée d’un site qui se génère de lui intéressante, cela m’a redonné confiance en ce que je faisais. Les commentaires reçus de sa part étaient juste et prévisible. La lisibilité de la police sur le fond n’est pas tout le temps optimal et faire en sorte que le texte soit lisible était prévu. Un second commentaire m’a été fait concernant l’esthétique générale du site qui n’est évidemment toujours pas au point. C’était assez clair avant et ça l’est encore plus maintenant. Je dois travailler sur l’algorithme de génération afin de rendre des résultats plus attrayant.

Perspective

Cette présentation me confirme la perspective de mon projet. D’un côté, je dois travailler sur mon algorithme et obtenir des résultats plus esthétique. D’un autre, travailler sur le contenu, le message que je souhaite passer.

Conclusion

Une perspective est clairement établie. Aucun commentaire était alarmant concernant mon travail. J’en repars plus confiant pour la suite. Je n’ai plus beaucoup de zones d’ombres concernant mon projet si ce n’est le “comment rendre ça attrayant et aléatoire”.

Probably busy creating unmeaningful design experience…

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.